D58-Monument valley

 Voyage  Commentaires fermés sur D58-Monument valley
Avr 152010
 

Début de journée pépère. Allure de sénateur. Je cherche à établir un nouveau record d’autonomie. Du coup, je frole la panne sèche car la station ou je compte faire le plein n’a plus de pompes. Je suis sauvé par des maçons qui me filent un gallon.

Piste surprise pour arriver à Monument Valley.

Piste officielle. Des dizaines de photos (presque toutes ratés). Je n’arrive pas à me poser. C’est bizarre.

Arrivé au camping sommaire du lieu, je fais un point carte. Il est 5h. 200 miles pour aller à Page. Non, c’est trop. Et puis le soleil est en train de descendre sur l’horizon. La lumière s’adoucit et whaouuuu

Du coup, je dis bonjour aux 2 types qui sirotent une bière face aux spectacle et évidemment 3 minutes, j’en ai une en main. La suite ?

Apéro, repas et soirée avec Bob et Larry, 2 vieux copains qui se font 2,3 jours de camping loin de leurs ladies.

Feu de camp et nuit étoilée. Quoi d’autre ?

D57 Canyon de Chelly

 Voyage  Commentaires fermés sur D57 Canyon de Chelly
Avr 142010
 

Nuit très froide et pourtant je ne suis pas frileu. Il a du faire 3 ou 4 dégrée.
Longue discussion après le petit dej avec Sharon sur le pays, la politique, le gouvernement … Une fois de plus, je trouve quelqu’un de totalement désabusé.
Quick balade sur le south RIM
Super tour inside the canyon avec un guide local.
Alternance des jours. Energie, fatigue et résistance, serenite, calme et decouverte.
Le grand canyon, c’est splendide certe mais c’est plein de monde et c’est un spectacle passif. La visite du canyon de chelly est tout aussi spectaculaire mais avec en plus la dimension historique et humaine. Les Anasazis, les Hopi et les Navarro ont vécuent dans ce Paradis. Ces hautes falaises rouge loin d’ecraser l’esprit et le corps semble les protéger. On se sent « a la maison »
Trajet retour avec Zakir Hussein (Making Music) dans les oreilles. Quel pied !
Retour sur le south rim pour photo de coucher de soleil (raté)
Dinner avec mes deux copines. Feu de camp et re nuit glaciale malgré la couverture prete par Sharon.

PS: pas le courage de nommer les xxxx photos prise ce jour là.

D56 Grand Canyon – Chenle

 Voyage  Commentaires fermés sur D56 Grand Canyon – Chenle
Avr 132010
 

Neige au réveil.
Direction le Grand canyon. Une heure de route dans le froid. Balade le long du bord. Il y a plein de monde évidemment. Le sac et la veste sont lourds. Froid, fatigue, pas assez dormi car pas assez fatigué hier soir et coup de fil a 3h du mat du Pdg de Panini France qui veut me parler d’un projet informatique. Euh, je vous rappelle a mon retour !

Bon, le Grand canyon. Il n’a pas bougé ! Toujours aussi spectaculaire. Nombre incalculable de photos. Nombreux arrêt. Peu d’énergie.
Je suis toujours surpris par le fait d’être aussi haut. Toute cette zone de haut plateaux est minimum à 1500 m alors que c’est tout plat.
Lunch Tardif dans un Indian Trading Post
Décision d’aller direct au canyon de chelly sans passer par Meteor crater et Petrofied Forest park. Ça fait encore un détour.
La route est un peu monotone mais c’est l’ouest. Une lumière douce, des plateaux plus ou moins desertique se succédant les un aux autres. Je suis en plein « Nation Navajo ». Quelques bourgades aussi mais rien qui dépasse la 50ène de maison.
Soudain le gps m’envoie sur une piste. Non pas aujourd’hui. Après m’etre renseigné aupres d’un automobiliste, j’apprend qu’elle redevient goudronné au bout de 15 miles et que c’est un bon raccourci. Ok. Grosse ornières au début, un peu de sable ensuite puis du dur. Good.
Terre rouge. Peu de végétation.
Au final, étape de 444 km. J’aurais mis une journée complete pour faire ce que je compter faire hier après midi. Un peu dans la douleur mais sans perdre de vue l’objectif que je m’etais fixé. C’est que je commence a être bon a ce petit jeu.
Arrivé a Chinle a 18h. 1er motel, trop cher, 2 eme motel, trop cher, 3 motel, prix ok mais le camping d’à coté est gratos. Ok, let’s go.
Je m’installe a coté d’une autre tente et tappe direct la discute avec une mamie (Sharon) qui fait la tournée des parcs nationaux dans sa maison/ camping et une jeune etudiante (Emily) qui a pris quelques mois off pour se balader. Soiree carte pour finir. La France a gagné !!


D55-Williams

 Voyage  Commentaires fermés sur D55-Williams
Avr 122010
 

Départ a la fraiche vers 7h45. Le soleil commence a pénétrer le canyon. C’est bon. Le chemin suit un cours de riviere asseché et reste à l’ombre. Soudain, un bruit derrière moi ! C’est un convoi de chevaux qui déboule. On comprend vite que c’est eux les boss et qu’il faut dégarpir du sentier. Le chemin fait 8 miles jusqu’à Hilltop. J’arrive en haut en 2h58 sans forcer et sur un poumon et demi. La moto est toujours la, les valises sont fermés, tout baigne. Je retrouve ma motiée. C’est peut-être le debut de la folie mais je ne suis vraiment pas tranquille dés qu’on est separé ! Il ne reste plus qu’a refaire les 60 miles jusqu’au Cavern Inn ou j’ai laissé les affaires. Détour de 120 miles pour aller au Grand Canyon mais bon !
De retour sur la route 66, le vent de travers rend la conduite « marrante » mais les paysages sont tellement grandioses que je plane sur mon petit nuage.
Arrêt a Williams. Souvenir, souvenir. Il y a 14 ans, lors de ma traversée ouest-est en bus, j’étais arrivé a 5h du mat dans ce minuscule patelin pour prendre un train à toutou pour le Grand Canyon et avait dégusté le meilleur American breakfast de ma jeune vie. !

Aujourd’hui, j’arrive à 14h, mange un bout, nettoie la moto, tourne et vire, regarde le ciel menaçant, check la météo sur l’iPhone, les hotels un peu plus loin, fait 36 fois le tour du bled (il y 2 rues quand même) et finalement prend une chambre dans le premier motel sympa que je trouve.
Petites coursettes, petit cadeau personnel et … il se met a neiger a 18h. Youpie, demain le grand canyon sous la neige, ça va être drôle.
J’en profite aussi pour essayer de planifier les prochains jours. Il y a tellement de choses à voir en Arizona, ça donne le vertige.

D54 Supai

 Voyage  Commentaires fermés sur D54 Supai
Avr 112010
 

Ok. Parfois, il faut sauter dans le vide. Programme du jour. Retourner à Hilltop et prendre l’helico avec Winnie (tarif négocié bien sur).
Évidemment je dois laisser plein d’affaires derrière. Cela sera chez le pote de Winnie, Bommer (le barman).
Longue route et petite attente sur le parking. La moto va rester la jusqu’à demain matin !! Il parait que c’est bon. L’helico prend d’abord les « natives ». Chacun rapporte des provisions. Ce qui ne rentre pas dans la soute est mis dans un grand fillet et transporté au bout d’un câble. Impressionnant, l’hélico décolle et plonge dans le canyon. Whaouww.
Arrivée spectaculaire (évidemment). Les indiens ne sont pas ouvertement accueillant. Mine sombres et silences. Le village compte environ 300 habitants. C’est le bordel un peu partout. Winnie emporte ses provisions dans sa brouette jusqu’à sa baraque situé en aval du village.
Il travaille comme superviseur de la restauration des maisons du village. Il est logé gratos, bien payé, ne dépense presque rien et vit tranquille. C’est pas beau ça. Il me raconte être venue pour 3 mois, ça va faire 3 ans !!! Vue l’état de l’économie, c’est un bon plan.
Ceci dit, première chose faite quand il arrive chez lui, allumer la télé. Eh oui, télé, téléphone, c’est le confort bourgeois. 2ème chose ranger la bouffe et le stock de bière.
On entend l’helico faire ses aller retour mais sinon l’ambiance est très calme. J’apprend que ce n’est pas le Colorado qui coule dans ce canyon mais une petite riviere issue d’une résurgence chaude situé quelques miles en amont.
Balade le long de la rivière. Il y a plusieurs cascade à voir. Je le pousse gentiment pour qu’on enchaîne tout aujourd’hui. Le canyon a été dévasté il y a 2 ans lors de la rupture d’un barage en amont. Le village a été épargné mais pas le camping, une chute a disparu, 2 autres ont été totalement modifié, le cours de la rivière à changé en plusieurs endroits. Mon guide est intarissable !! Lors de la balade, faux mouvement en grimpant un rocher et arggghhh la douleur aux côtes revient, aigue !
Long retour, nous sommes tous les deux fourbus. Diner et soirée télé ! Incongrue dans un tel lieu.

Demain matin, je pars aux aurores. La route m’appelle.

D53 Grand Canyon Caverns

 Voyage  Commentaires fermés sur D53 Grand Canyon Caverns
Avr 102010
 

Pas de winnie au réveil.

Visite des Cavernes. A mon avis, une caverne ressemble furieusement à une autre, quelque soit l’endroit mais bon faut jouer au toutou de base parfois. La guide est marrante et passionnée, pleine d’anecdote sur le découvreur de la caverne, le nouveau proprio qui a construit une « chambre nuptiale », les bestioles qui sont mortes…

Ensuite, Direction Diamond Creek rd. C’est une piste qui descend au fond du canyon jusqu’au Colorado. Il faut un permis (c’est dans la réserve) mais la responsable ne veut pas me le vendre because moto. Tans pis… j’y vais quand même, on verra. La piste de 20 mile. Molo molo. La fin est presque dans la rivière mais cela vaut le coup. J’ai même droit à un beau moment de calme et de solitude au bord du Colorado avant que ne déboule plusieurs jeep. J’ai aussi vu LA ranger qui, elle, n’a eu aucun problème à me vendre le vendre !!

Retour beaucoup plus rapide. Je retrouve un peu de confiance et je pens que la moto est mieux chargé.

Repos d’1h au Inn où j’étais hier. Je tape la discut avec la mamie qui tient la caisse et lui expose mon idée d’aller à Hilltop, d’y dormir et de faire l’aller retour jusqu’a Tupai demain dans la journée. Elle ne sait pas si on peut camper au départ du sentier mais bon « you just have to go & try  »
All rigth. 60 miles aller, j’arrive au bord du canyon. Spectaculaire évidemment. Un gars m’aborde et me dit de faite gaffe aux 2 garçons qui trainent la car ils ouvrent les bagnoles et piquent ce qu’ils peuvent. Merde, ça refroidit sérieux mes ardeurs d’aventurier ça. Le type m’a aussi dit qu’il avait mis 8 h pour remonter. Hum. Bon, ben retour à l’hotel alors, on verra demain.

Arrivé à l’hôtel, pas de trace de mon pote Winnie. Si je ne le revoie pas, je pars demain vers Williams et le South Rim du Grand Canyon.
Petite bière au bar de l’hôtel avec 2 locaux, et 2 indiennes. Ah non, une indienne et un indien…légèrement effeminé et surtout très bourré. Le jeune type a ma gauche porte encore le traces d’une baston récente. Il me dit être le factotum du coin et conduire sa super Honda Civic de 450 ch ,sans permis depuis 2 ans. Sa voiture, c’est sa vie !!!
Après la 2ème tournée générale, l’indien devient un peu agressif. Apparemment l’alcool est lui, ça fait 2. En plus, il essaye de brancher les 2 red necks. Oups, l’ambiance devient bizarre. Sa copine qui enchaine les margarita sans problème l’emmene donc prendre l’air. Oui, bonne idée.
Ok, back to my room. Il est tard: 20h30 !!

Une heure plus tard my buddy winnie shows up. Ready for tomorrow ? Yep, let’s met at 8 !

fr_FRFrench
en_USEnglish fr_FRFrench